Le blog touristique de la Wallonie picarde

« Martine fait la cuisine », « Martine petite maman », « Martine petit rat de l’opéra », « Martine découvre la musique… ». Ce vous dit quelque chose ? Eh bien, vous pouvez retrouver toutes ces aventures et l’univers de Marlier aux Musée des Beaux-Arts de Tournai. L’exposition « Martine, une amie pour la vie » rend hommage à l’héroïne qui fête ses 60 ans (et pas une ride !) et cela jusqu’au 4 janvier 2015 prochain ! L’occasion pour moi d’une petite sortie en famille qui a permis de partager de beaux souvenirs avec les enfants…
Martine01

Martine, un personnage qui traverse les générations

S’il y a bien une héroïne qui a accompagné des millions d’enfants à travers le monde, c’est bien elle : Martine. La jeune fille a bercé mon enfance et berce aujourd’hui celle de mes chérubins ! Créée en 1954 à Tournai aux éditions Casterman par Gilbert Delahaye et Marcel Marlier, Martine est bien originaire de chez nous ! Marcel Marlier est Mouscronnois d’origine. Il vivait à Herseaux et son talent est déjà perceptible petit… A dix ans, il peint un portrait de sa grand-mère représenté sur la ligne du temps exposée au musée et le tableau est impressionnant. C’est sûr, il a du génie (même si ma fille est persuadée d’en faire autant…) !

Le rythme entre les deux auteurs est soutenu puisqu’on apprend qu’ils sortent un album par an. Au scénario, c’est le fils de Marcel Marlier, Jean-Louis Marlier, qui reprend le flambeau au décès de Gilbert Delahaye. Ce que l’on voit de façon flagrante lors de cette expo, c’est que Martine évolue au fil des albums et n’est physiquement pas toujours la même petite fille, elle suit la mode de son temps. Marcel Marlier prend en effet de vrais enfants comme modèles et s’adapte donc à leurs traits ! Mais tout le monde l’accepte et même ma fille qui ne connait que très peu d’albums encore, ne trouve pas cela bizarre. Martine reste déjà et toujours Martine, même pour les novices. D’autres petites filles présentes dans le musée, s’amusent à rechercher les différences au fil des albums : « regarde, ici elle a les cheveux courts » etc. Et, les parents et grands-parents dans la salle semblent retrouver, dans chacun des albums, un peu de leur « enfance passée » !

Martine02

Des thématiques universelles

Ce qui m’a touchée particulièrement, ce sont les témoignages de lecteurs de différents pays qui s’adressent à Marcel Marlier et qui le remercient pour ses livres. Que ce soit en France, au Liban ou en Serbie, les Martine ont toujours apporté de l’espoir et du bonheur aux gens. Ranya du Liban écrira : « J’étais enfant, les bombes tombaient autour de notre immeuble. Moi recroquevillée, je serrais, non pas mes poupées mais mes livres de Martine. Je pense qu’avant toute chose, c’est ce monde paisible et beau que je voulais sauver ». Raconter le bonheur… Voilà le secret du succès de Martine !

La série comptabilise 65 millions d’exemplaires vendus en langue française et 35 millions en langues étrangères, rien que ça… Les planches exposées mettent en avant les thèmes chers à l’auteur et les albums témoignent de l’évolution de la société dans la seconde partie du XXe siècle et du début du XXIe siècle. Parmi les thématiques abordées, la nature est particulièrement magnifiée et inspira même certains architectes paysagers à choisir leur profession ! Et moi, revoir ses dessins d’enfants émerveillés devant un oiseau, un arbre ou un cours d’eau, ça me rend nostalgique et me donne envie de jeter à la poubelle ces jeux vidéos et autres bidules à bruit qui passionnent tant nos chers têtes blondes de nos jours. Non ? 😉

Une scénographie adaptée aux enfants

A peine rentrés dans le musée des Beaux-Arts, une pancarte nous annonce qu’il faut ouvrir grand les yeux car nous partons en voyage ! Les enfants sont d’emblée attirés par les livres imposants qui trônent dans la pièce centrale. A leur hauteur, ils peuvent lire facilement les présentations simples des personnages et les toucher : saluer Martine et Jean, son petit frère, caresser Patapouf le fidèle compagnon de la petite fille ou Moustache, le chat qui l’accompagne à ses cours de danse ! C’est sûr, les animaux auprès des enfants ont du succès !! Comme cette machine à laver qui reproduit l’art de vivre des années 50 qui éveillera leur curiosité…

Enfin, la salle sur les recherches et expériences menées par l’illustrateur ainsi que la partie consacrée aux thèmes récurrents de l’auteur ont moins de succès auprès des petits que l’espace jeux avec sa grande malle à déguisements et le coin lecture. En fonction de l’âge, voilà une exposition dans laquelle toutes les générations y trouvent leur compte…

  • Expo-Martine08
  • Expo-Martine07
  • Expo-Martine06
  • Expo-Martine05
  • Expo-Martine04
  • Expo-Martine03
  • Expo-Martine02
  • Expo-Martine01

Musée des Beaux-Arts

Enclos Saint-Martin, 1
7500 Tournai

1

Commentaire(s)

  • Expo Martine