Le blog touristique de la Wallonie picarde

Les vacances se terminent et déjà, je pense à l’automne, ses pommes et ma future récolte ! En effet, chaque année, le mois de septembre est pour moi l’occasion d’organiser quelques belles après-midis de cueillette en famille pour ensuite faire produire un délicieux jus de pomme à déguster toute l’année. Et faire presser ses pommes en Wallonie picarde, c’est facile ! Mode d’emploi…

Pomme de reinette et pomme Wapi !

Dès le mois de septembre, les arbres fruitiers des vergers de Wallonie picarde se remplissent de jolis fruits colorés et goûteux qu’il n’y a plus qu’à aller cueillir. Si le Parc naturel des Plaines de l’Escaut est réputé pour ses pépinières et sa Fête de la Pomme dans les Vergers de Brunehaut à Rongy, le Parc naturel du Pays des Collines n’est pas en reste non plus. En allant vous balader du côté de Ghoy ou de Papignies, vous vous en apercevrez ! C’est sur les monts d’Ellezelles que le petit verger familial produit près de 200 kilos de pommes chaque année. Les occasions de se rassembler en famille les week-ends de septembre ou d’octobre sont donc belles pour procéder à la récolte annuelle, au milieu des nichoirs à oiseaux. Pendant que les adultes s’attellent à grimper sur les échelles pour faire tomber les pommes des arbres, les enfants s’amusent à les ramasser et à les mettre dans les paniers (sans oublier de se protéger la tête car les pommes tombent souvent pas très loin de nos chérubins !!). Parmi les variétés récoltées, nous trouvons la reinette de Wattripont qui est une variété ancienne et locale.

Pommes-Wapi_02

 

Rien ne se perd, tout se transforme… à Ellezelles !

Si nous aimons beaucoup les pommes à croquer, les compotes et les tartes, quelques dizaines de kilos pour cela suffisent ! C’est pourquoi, l’année dernière, nous avons décidé de nous rendre chez Pom’ d’Happy, le pressoir d’Ellezelles situé au lieu-dit des « Quatre Vents ». Depuis 2011, les particuliers sont les bienvenus pour venir y faire presser leurs pommes et leurs poires et ainsi profiter du jus de fruits de leur propre verger ! La condition pour faire tourner les presses est d’amener un minimum de 100 kilos de fruits. En cas de plus petites récoltes, les particuliers peuvent évidemment s’associer. Nos 150 kilos de l’année dernière nous ont rapporté 75 litres de jus, 100% naturel, sans sucre ajouté… Soit 50% du poids de notre récolte a été transformé en jus. Un délice ! Les vraies pommes à jus peuvent produire jusqu’à 80% de leur poids en jus, très peu de perte donc ! Nos pommes type « reinettes » ont produit un jus assez foncé, au goût légèrement tannique. Une fois déposées sur le tapis, elles sont pressées, pasteurisées à 80 degrés et ensuite embouteillées dans des bouteilles en verre d’1 litre. Conservation : 2 ans ! Chaque année, le pressage est une fête qu’on revit à chaque gorgée partagée lors des rassemblements de famille ! Et cette année, on va tester le cidre… ☺

Pommes-Ellezelles03

A savoir : des pressoirs mobiles permettent aux particuliers de presser leur petite récolte lors de certains évènements en Wallonie picarde. C’est le cas lors de la Fête de la pomme à Rongy avec le pressoir du Parc naturel des Plaines de l’Escaut ou lors de certains rendez-vous automnales dans le Pays des Collines. Restez attentifs !

  • Pressage-pommes-Ellezelles-08
  • Pressage-pommes-Ellezelles-007
  • Pressage-pommes-Ellezelles-06
  • Pressage-pommes-Ellezelles-05
  • Pressage-pommes-Ellezelles-04
  • Pressage-pommes-Ellezelles-03
  • Pressage-pommes-Ellezelles-02
  • Pressage-pommes-Ellezelles-01
0

Commentaire(s)