Le blog touristique de la Wallonie picarde

Pour l’inauguration de son réseau de points-nœuds, la Wallonie picarde a une fois de plus prouvé qu’elle avait de quoi nous surprendre !

La Wapi a vélo, entre plaisir et divertissement

Sportive, burlesque et absolument décalée, la Fête de la Wapi à vélo a fait plus d’un heureux lors de sa première édition.

Au programme ? Une cyclo-randonnée festive, populaire et artistique, de 18km, à la découverte du nouveau réseau de points-nœuds de la Wallonie picarde… le tout dans une ambiance familiale et hautement fantaisiste.

Un programme haut en couleurs

9h tapantes, rendez-vous sur la Grand-Place de Tournai.

Après avoir englouti un petit-pain au chocolat et un café sur la terrasse de la Brasserie Le Beffroi, direction le stand de « vérification de vélo ». Eh oui, un petit check-up s’impose car, ma petite reine a tout de même fêté ses 18 ans cet été. « Votre vélo est en bon état », me dit-on… ça tombe bien, car je ne raterais cette journée pour rien au monde !

En selle, pour 18km à travers notre belle Wallonie picarde

Fête de la Wapi à vélo

Les points-nœuds picards à l’honneur

J’allais oublier l’intervention de notre cher Bourgmestre, Rudy Demotte. Après avoir enfilé son maillot (de cyclisme, bien sûr), il nous a venté les mérites du nouveau réseau de points-nœuds. Et pour cause : « premier territoire wallon à développer un tel réseau, la Wallonie picarde offre aux amateurs de cyclo-découverte, la possibilité de parcourir le territoire autrement. »

Un parcours folklorique, de 7 à 77 ans !

Il est 10h, et les quelques milliers de cyclistes présents sont sur le qui-vive. 3, 2, 1… c’est parti pour 18km de pédalage.

Animations fantastiques, fanfares burlesques, expositions vivantes, animations loufoques… la Fête de la Wapi à vélo nous en fait voir de toutes les couleurs.

Entre les majorettes aux jambes poilues, les vélos fous, la chorale «Wapi-flonflons», l’orchestre, les vélos d’antan, les marionnettes géantes et les fous du guidon, je dédicace mon coup de cœur aux hommes (et femmes)-papillons.

Le parcours ne présente aucune difficulté particulière et reste accessible à tous. Le rythme est certes assez lent (vu le succès et le nombre de participants), mais l’ambiance est au beau fixe.

Après l’effort… le réconfort !

Les cloches sonnent… il est 13h, et surtout l’heure de se rassasier ! Place au pique-nique sur le site des fours à chaux. Mis à part les traditionnels burgers-frites, je craque pour les brioches polonaises aux amandes. Un petit saut dans l’énorme photomaton pour réaliser un selfie de groupe et hop, je termine la journée allongée dans l’herbe, comme la plupart de mes acolytes.

Verdict de cette première édition ? Une réussite que je tâcherai de renouveler l’année prochaine !

  • Fête de la Wapi à vélo
  • Fête de la Wapi à vélo
  • Fête de la Wapi à vélo
  • Fête de la Wapi à vélo
  • Wapi à vélo
  • Fête de la Wapi à vélo
  • Fête de la Wapi à vélo
  • Fête de la Wapi à vélo
0

Commentaire(s)