Le blog touristique de la Wallonie picarde

La galerie vidéo du Wapiblog

 Mahymobile, c’est bien plus qu’un musée de l’auto… c’est la passion de son fondateur sans qui de superbes ancêtres seraient partis dans l’oubli!

Quand la simplicité cache un véritable trésor

Derrière 4 murs en tôle et une apparence plutôt modeste, le Musée de l’auto Mahymobile dissimule de véritables icônes de l’automobile. Située à Leuze-en-Hainaut, la collection Mahy est – à ce qu’il paraît – l’une des plus importantes au monde.

Loin d’être fine connaisseuse en matière de voitures, c’est accompagnée d’un ami – passionné de voitures – que je suis partie à la découverte des plus grands véhicules de ce monde!

Une diversité et une collection inégalée

Voitures anciennes, camions de pompier, voiturettes à pédales, bicyclettes d’antan, carrosses de princesses… Le Musée de l’Auto expose près de 300 véhicules. Cet incroyable patrimoine illustre parfaitement l’évolution de l’automobile, et chaque véhicule de la collection Mahy se dote d’une histoire bien à elle!

Voitures symboliques et vedettes de cinéma

Entre anecdotes et curiosités, les voitures Mahy sont gorgées de souvenirs. Si les unes ont attisé l’envie des larrons, les autres ont marqué l’histoire par leur côté novateur ou ont joué les vedettes du grand écran.

Je vous conseille de parcourir le musée accompagné d’un guide. Les membres de l’équipe du musée Mahy sont passionnés et vous en apprendront bien plus sur les différentes voitures que n’importe quel bouquin. En flânant dans les allées du musée, le guide vous fera par exemple remarquer la voiture de Gaston Lagaffe, gardée dans son jus (je vous avoue que j’ai appris cette expression sur place), avec toutes ses pièces d’origine. Même la voiture du film Le jour le plus long et la Jaguar du Petit Baigneur y ont trouvé leur place. C’est pour dire!

Que vous soyez fan de voitures, ou pas particulièrement, le musée Mahy est l’espace idéal pour découvrir l’histoire de plus de 110 ans de titines.

  • Musée de l’auto Mahymobile
  • Musée de l’auto Mahymobile
  • Musée de l’auto Mahymobile
  • Musée de l’auto Mahymobile
  • Musée de l’auto Mahymobile
  • Musée de l’auto Mahymobile
  • Musée de l’auto Mahymobile
  • Une après-midi au Musée de l’auto, à la découverte de la collection Mahy

Musée de l’Auto Mahymobiles

Rue Erna 3

7900 Leuze-en-Hainaut

Tel: +32 (0) 69/35 45 45

Fax: +32 (0) 69/35 44 83

E-Mail: info@mahymobiles.be

Une après-midi au Musée de l’auto, à la découverte de la collection Mahy

Haut lieu de l’histoire médicale, l’Hôpital Notre Dame à la Rose de Lessines nous fait voyager entre art médical ancien, témoignages et patrimoine culturel.

Construit au Moyen-Age, cet hôtel-Dieu est un endroit unique se démarquant par sa beauté, son architecture et ses atouts artistiques ! Et pour cause, le site fait aujourd’hui partie du « patrimoine exceptionnel de Wallonie ».

Notre Dame à la Rose, à la découverte d’un lieu unique

Avant de pénétrer dans l’édifice, je vous conseille d’admirer le lieu qui l’entoure. L’Hôpital Notre Dame à la Rose, c’est bien plus qu’un ancien hospice médical. A proximité, une chapelle, une ferme, un jardin peuplé de plantes médicinales, un cimetière et une glacière viennent sublimer l’endroit. Personnellement j’ai un petit faible pour les plantes… leurs vertus me fascinent. Et, je dois avouer que cet espace vert m’a séduite. Le cadre est enchanteur, qu’on se le dise !

L’hôtel-Dieu retrace 8 siècles de médecine et d’histoire, dans un parcours de 20 salles. Pénétrez donc au coeur de cet établissement, à la découverte de comment on pratiquait la médecine autrefois…

Notre Dame à la Rose

En son cœur… une expo d’exception

L’Hôpital Notre Dame à la Rose accueille actuellement une exposition évolutive « D’Ambroise Paré à Louis Pasteur ». Au programme : une foule de curiosités scientifiques, illustrant l’évolution de la médecine et de la pharmacie du 16e au 19e siècle. Témoignant de la période où le savoir-faire des chirurgiens n’avait d’égal que celui des couteliers, ces objets sont passionnants… parfois même inquiétants (âmes sensibles, s’abstenir devant les outils de trépanation!)

Je vous conseille vivement de visiter les lieux avec un guide. C’est ce que j’ai fait et, franchement, cette visite guidée fait partie de celles que j’ai préférées ! De la bouche du guide, ces curieux objets prennent vie. On apprend toutes sortes de rectitudes comme l’origine de certaines expressions, par exemple.

Saviez-vous que « Comment ça va ? » viendrait de « Comment allez-vous à selle ? », première question que le médecin posait à l’époque lors de sa consultation ? Ou encore « Se casser la pipe » qui trouverait son origine dans la pipe en terre cuite qu’on donnait au patient, pour éviter qu’il ne crie. Si le médecin échouait et que le patient succombait, il lâchait la pipe qui tombait et se brisait.

Mais encore?

Si la visite guidée ne vous dit rien, l’accueil met des guides papiers et des tablettes à votre disposition. Vous pouvez apparemment aussi télécharger une application, et découvrir l’Hôpital sur votre Smartphone ou votre Tablette. Un vieil hôpital à la pointe de la modernité ! Et, pour prolonger votre visite, une boutique, une terrasse et un resto !

Bref, l’Hôpital Notre Dame à la Rose est un site exceptionnel. Non seulement grâce à la beauté de son carde authentique et la richesse de ses collections médicales, mais aussi grâce à toutes ces personnes qui arrivent à le faire revivre.

 

  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC

L’Hôpital Notre-Dame à la Rose

Place Alix de Rosoit
7860 Lessines

+32 68 33 24 03

+32 68 26 86 57 (Fax)

info@notredamealarose.com

http://www.notredamealarose.com

D’Ambroise Paré à Louis Pasteur, à l’Hôpital Notre Dame à la Rose

Le festival LaSemo a revêtu le parc d’Enghien d’une atmosphère magique. Suivez-moi dans cet univers éphémère, familial, un tantinet décalé et… durable !

LaSemo, here we come !

Comme chaque année, les allées du festival LaSemo regorgent d’objets curieux. A peine passé les portes du parc d’Enghien, une ambiance particulière nous envahit et hop… c’est parti pour 3 jours de festivités !

Première halte, le camping pour y planter les tentes. Si vous aimez les atmosphères baba cool, je vous conseille de rester dormir sur place. L’année dernière, le groupe La rue Ketanou s’est improvisé un petit air de gratte entre le fritkot et les campeurs. Un moment divin !

Un festival joyeusement décalé

Cirques féériques, funambules, humoristes décapants, cracheurs de feu, échassiers haut perchés, fanfares entrainantes, artistes endiablés… tous les acteurs de LaSemo ne cessent de nous emmener ailleurs, là où même la pluie ne nous fait pas peur… Chaque année, Lasemo continue d’ébahir les festivaliers. Pas moyen de s’y tourner les pousses… il y en a pour tous les goûts !

Ce que j’aime particulièrement à ce festival, c’est qu’il permet de profiter d’un moment de détente en toute simplicité, en écoutant de la bonne musique et en admirant des prestations incroyables. Le rythme de la vie y est ralenti… et tout est mis en place pour profiter pleinement de chaque instant, déguster une bonne bière bio et manger des petits plats locaux et de saison.

Quand festivité rime avec durabilité

Si vous ne le saviez pas encore… LaSemo se veut pionnier en matière d’événement durable. Son but ? Permettre aux festivaliers de passer du bon temps, intelligemment, dans le respect de chacun… et de la planète, bien sûr !

Les stands proposent des produits locaux et de saison, une déco de récup’ embellit chaque recoin du parc, une foule d’associations proposent des ateliers interactifs sur le thème de l’environnement, des toilettes sèches sont mises à la disposition des festivaliers, et le festival prône la mobilité douce, histoire de réduire l’impact des déplacements. Aucune raison, donc, de ne pas en profiter pleinement !

LaSemo 2014, c’est malheureusement fini… Rendez-vous l’année prochaine, les 10-11-12 juillet 2015 !

LaSemo ASBL
Rue au bois, 365b/2
1150 Bruxelles (Belgique)
Tel. : +32 (0)2/888.76.51
Du lundi au vendredi de 10 à 18 h

Festival LaSemo, un univers éphémère… Un voyage à vivre !